Rechercher
  • patricksorrel

Quel enfant étais-tu ?

Mis à jour : avr. 9

Des interviews de thérapeutes, enseignants, facilitateurs et médiateurs HUMAINS …

Celles et ceux qui m’ont inspirés, accompagnés, aidés ou juste interpellés par leur pratique.

L’idée est de leur donner la parole en leur posant une question toute simple, et pourtant si intime, si engageante :

Quel enfant étais-tu ?



Pourquoi cette question ?

Un de mes postulats fondamentaux : nous avons tous été des enfants, et nous sommes tous encore ces enfants que nous avons été. Ce n’est pas de l’infantilisme, ni des enfantillages, comme voudraient le dire ceux qui nient l’enfant en eux.

Voir l’enfant en l’autre, lorsqu’il réagit de manière à nos yeux excessive…

Voir l’enfant en nous, lorsque nous ne supportons pas tel ou tel de nos

comportements…

Voir l’enfant en chacun aide terriblement à l’empathie, à la bienveillance, au regard qui com-prend.

Voir l’enfant en chacun aide à être HUMAIN.


Dans cette toute première interview, Alok Samadhana m’offre ce cadeau inestimable de répondre à mes questions en toute confiance.

Gratitude !


Alok Samadhana, touché et inspiré par l'enseignement d'Osho depuis plus de 30 ans, a été formé à la Commune Internationale de Poona en Inde pour accompagner des groupes de méditations. Il y a été initié au "rebirthing", au "Tantra", au "Reiki", à la pratique de "Zikhrs" et à la "danse soufie". Sa formation en thérapie familiale systémique, sa connaissance de l'Analyse Transactionnelle, son approche du Théâtre et du travail de clown colorent et complètent son intérêt pour la Communication, la Relation et la Créativité.

"Observer, reconnaître et accueillir" en soi et à tout instant, le ressenti dans chaque expérience présentée par la Vie, décrit la précieuse voie de transformation qu'il aime partager.

https://corpsetames.jimdofree.com/tantr-harmonie/



Et c'est parti pour une seconde interview ! Hélène Péquignat, enseignante en philosophie et « exploratrice des possibles » (c’est l’étiquette que j’ai choisi de lui accoler!), nous livre comment son enfance a teinté sa pratique actuelle. Un soin qu’on nomme "philosophie".

Merci !


Enseignante en philosophie depuis maintenant 30 ans, Hélène Péquignat a, au fil des années, mis en place des dispositifs dynamiques et motivants pour favoriser l’engagement et développer la créativité des ados qu’elle « cornaque » en classe. Afin de leur permettre de s’approprier librement culture et recul critique, écoute et respect de l’autre, souci du bien commun, des valeurs indispensables à chacun d’entre nous pour relever les défis complexes que l’avenir met devant nous…

Hélène adore se promener sur les chemins de traverse, et courir derrière d’improbables histoires où dialoguent littérature et philosophie.

Dans Platon et Descartes passent le Bac, sorti en 2016, Hélène dépeint le déroulé d'une année scolaire au cours de laquelle elle va préparer ses élèves à passer l'épreuve de philo - et bien plus encore. Dans un « carnet de bord » haut en couleurs, vous découvrirez comment, au moyen d'une cordelette, elle évoque le contrat social de Rousseau ; fait revivre, au moyen d'une lampe de poche et d'une salle obscure, le fameux épisode de la caverne ; ou se sert d'une énigmatique valise rouge pour préparer un voyage en Utopie...

Dans Du piquant dans les sardines et autres nouvelles philosophiques, sorti en 2018, vous découvrirez pourquoi Schopenhauer a horreur du métro, pourquoi Rousseau se bat pour libérer les tomates, et comment les marshmallows peuvent nous empoisonner l’existence. Hélène prend un malin plaisir à montrer à quel point nos vies, sous leurs aspects parfois les plus prosaïques, recèlent cette petite touche de philosophie qui en fait tout le sel !


Une interview piquante faite en 2014 :

https://www.youtube.com/watch?v=7u1LyJ5dZoc



3ème interview : Ambre Verdon, naturopathe, phytothérapeute et réflexologue.



Après 10 ans de bons et loyaux services en tant qu'ingénieure agronome, Ambre Verdon décide d’opérer un virage à 90 degrés : elle se forme à la phytothérapie, l’aromathérapie, la réflexologie et la naturopathie. En 10 ans, elle aura pu expérimenter la production agricole de plantes aromatiques et médicinales (PPAM), la commercialisation de probiotiques en pays étranger ou encore la commercialisation de grandes marques internationales. Et son constat est amer : « Je vivais à l'opposé de mon idéal éthique de départ, qui était guidé par l'idée que les hommes auraient toujours besoin de manger, et que la qualité de notre nourriture aurait un impact sur notre santé et notre qualité de vie. »


Pourquoi il n'y a pas de cours de nutrition en formation d'ingénieur agro ?

Pourquoi j'ai des fraises en hiver ?

Comment la viande tient-elle 2 mois en barquette sans pourrir ?

Pourquoi j'ai une irrésistible envie de coca cola (ou de chantilly, ou de thé…) ?

Pourquoi, pourquoi, pourquoi ?


Inspirée par les travaux du Dr. Jean Valnet et de Francis Hallé, elle décide d’étudier la phytothérapie et l'aromathérapie au sein de l’institut Hippocratus, puis elle s’engage dans une formation certifiante de praticienne en naturopathie auprès de l'école ADRN.


Aujourd’hui, elle est affiliée au Syndicat des Professionnels de la Naturopathie, et elle accompagne tous ceux et celles qui se posent des questions et cherchent à trouver un nouvel équilibre hygiène de vie et de santé.


Plus d'infos sur la pratique d'Ambre Verdon?

https://www.naturopathie-38.com

https://www.facebook.com/pg/naturopathiegrenoble/posts/



Allez on continue avec Christine Moiroux, une ostéopathe empathe !



Christine Moiroux est ostéopathe, kinésithérapeute, spécialisée en médecine chinoise et énergétique. Son approche de la personne est englobante et holistique : elle n'hésite pas à contacter les différents niveaux énergétiques (physique, émotionnel, mental, etc.) de la personne qu'elle soigne pour les aider à prendre conscience de leur tension, et leur donner des outils pour se soigner de manière autonome.


Christine Moiroux est en recherche perpétuelle de cet équilibre fin et subtil, de cette interface entre le Soi et le Monde, l'individu et la relation, le Yin et le Yang. C'est cette recherche qui motive sa pratique, et l'a amené à créer sur Grenoble le centre thérapeutique "Arc-En-Ciel" (7 place Gustave Rivet), qui réunit plus de 20 thérapeutes aux méthodes toutes différentes, mais avec un soucis commun : se mettre au service de la personne.


Merci Christine pour l'énergie que tu véhicules !



Une autre ! Une autre !


Ok, alors voici l'interview de Jean de Bony, biotypologue épris de liberté...



Jean de Bony est conseiller en évolution professionnelle depuis plus de trente-cinq ans. Au fil de ses recherches, il a mis en place la Biotypologie®, méthode d’évaluation de la personnalité innée et du potentiel naturel, à partir de constats statistiques sur les caractéristiques génétiques des mains de plus de 12 000 personnes, en France et au Canada.


Jean de Bony est passionné par la liberté, et persuadé que le déterminisme de la naissance (génétique ou psychogénéalogique) ne trace pas une vie de manière inexorable, mais nous offre une sorte de "caisse à outils" qu'il nous faut apprendre à connaître, si nous voulons en faire bon usage ! A partir d'une bonne compréhension de notre tempérament inné, nous pouvons choisir librement les situations et les contextes dans lesquels nous pouvons être en accord avec nous-mêmes.


Pour Jean de Bony, il n'y a pas de fatalité, mais seulement de l'incompréhension: la biotypologie facilite ainsi l’épanouissement personnel, professionnel, et forme à la compréhension mutuelle.


Son site professionnel : https://evaluation-rh.fr/

Son site personnel : http://www.toutdanslesmains.com/


Merci Jean pour cette interview passionnante !

0 vue
 

06 10 99 89 34

Centre Arc-en-ciel
7 place Gustave Rivet
38000 GRENOBLE

©2019 par Patrick Sorrel